Direction musicale

Jann Regenass - Directeur de l'harmonie

Jann Regenass est né à Lausanne en 1973 et a grandi à Renens (VD).

 

Très tôt attiré par la musique, il est initié par son grand-père à Mollens. C'est dans ce village qu'il rejoint dès l'âge de 12 ans les rangs de la fanfare, en plus de celle de Renens.

Dès l'âge de 14 ans, après avoir dirigé un ensemble instrumental créé à l'école secondaire il entre au Conservatoire de Lausanne dans la classe de trombone de René Vouillamoz et parallèlement dans la classe de direction de Pascal Favre. Il obtient son certificat et poursuit ses études en classes professionnelles.

Attiré par la théorie musicale mais peu à l'aise dans le monde académique, c'est à l'armée qu'il finalisera sont cursus en obtenant son diplôme de direction d’orchestre à vent avec mention.

Il terminera sa carrière d'officier dans la musique comme commandant de compagnie et chef d’orchestre.

 

Depuis l’âge de 15 ans, Jann dirige des ensembles divers que ce soit des Brass-band, harmonie, orchestres ou chœurs.

 

En 2001, Jann, gagne le prix de « meilleur chef d’orchestre » en Hongrie dans le cadre du Festival de Musique de Mòr. L’Harmonie de Colombier, qu’il dirigeait alors, gagne le concours du meilleur ensemble.

 

En plus à ses activités musicales, Jann a étudié le droit, le management et le leadership. Il est titulaire d’un MBA, d’un DESS et d’un diplôme en Compliance International.

 

Jann est régulièrement invité par des troupes de théâtre, d’opéra, de chœurs, et des orchestres comme directeur musical. Il dirige des spectacles tels que l’Oiseau Vert (Gozzi), l’opéra de quatre sous (Brecht) avec la Colombière et Monsieur Chouffleuri (Offenbach) avec L’avant- scène opéra à Neuchâtel où il a assisté Yves Senn et Charles Ossola dans des œuvres telles que Mireille (Gounod), les Noces de Figaro (Mozart), L’Elixir d’Amour (Donizetti), la Vie Parisienne (Offenbach) et la Flûte Enchantée (Mozart).

 

En parallèle, il dirige la société de musique de Juriens-Romaimôtier et pratique le cor de alpes dans l’ensemble « l’Echo des Déroches » à Romainmôtier et dans le quatuor de cuivres et cors « Cors Accords » il y ajoute le trombone ténor ou basse.

 

Depuis 2018, Jann est nommé directeur musical de la « Compagnie du Pingouin bleu » et plus spécifiquement des productions musicales et théâtrales comme chef d’orchestre notamment dans l’Histoire du Soldat (Stravinsky/Ramuz) en 2019 et Carmen (Bizet), Pierre et le Loup.

 

Jann se perfectionne actuellement auprès du chef     renommé Hervé Klopfenstein et participe également à des Masterclass (Berlin 2019 avec Brandon Keith Brown).

 

 

Nicolas Bovet – Directeur tambours

Nicolas Bovet a débuté le tambour à l’âge de 6 ans au sein de la Fanfare des Cheminots à Neuchâtel avant de rejoindre le Show-Band Les Armourins. C’est en 1995 qu’il poursuit sa formation de tambour avec Monsieur Pascal Moulin au sein de l’Association Musicale Neuchâtel – Saint-Blaise. Obtenant des résultats convaincants en concours individuel lors des Fêtes cantonales de 1997 et 2000, il décide de se préparer pour l’examen technique de la musique militaire.

 

En autodidacte, Nicolas Bovet reprend, en 2005, la direction du groupe de tambours et la formation des élèves au sein de l’Association Musicale. Manquant de peu la qualification en tant que tambour au sein de la fanfare militaire, il n’abandonne cependant pas pour autant la pratique du tambour. Sous son impulsion, le groupe de tambours de l’Association Musicale adhère à l’Union Romande des Sociétés de Tambours, Fifres et Clairons en 2007 puis devient double champion cantonal à Colombier en 2008.

 

En 2010, Nicolas Bovet rejoint la Commission Technique Tambours de l’organe cantonal. Parallèlement, il s’implique fortement dans la société en devenant d’abord président de la commission musicale, puis, en 2014, président de l’Association Musicale Neuchâtel – Saint-Blaise.